[SPOILER] How to get away with a murder : Mais qui a tué Wes Gibbins ?

Inès BAY

How to get away with murder série Viola Davis Wes Gibbins

Bienvenue à Shondaland : Le suspens à son comble, une suite de la saison 3 à la hauteur des saisons précédentes !

Annalise Keating une avocate redoutable
Pour ceux qui découvrent la série, elle nous compte l’histoire d’une avocate, Annalise Keating (Violas Davis) enseignant la pratique du droit pénal à l’Université de Middleton. Sa renommée la précédant, chaque année, elle choisit 4 élus qui travailleront dans ces dossiers au sein de son cabinet. À travers les épisodes, une série de meurtres est commis et directement liée au professeur Keating et aux étudiants, parallèlement aux dossiers du cabinet, de leur vie d’étudiant et personnelle.

Le scénariste, Peter Nowalk nous relate comment le 1er épisode a surgit de son imagination : l’image de quatre étudiants effrayés par l’acte abominable qui vient d’être commis. On nous laisse entrevoir une suite d’intrigue qui engendrera une avalanche d’événements sordides de meurtres, d’oppressions mentales et morales sur 4 étudiants en droit pénal. C’est à l’issue d’une compétition organisée par le professeur Keating que les 5 étudiants sont choisis. Les heureux élus sont : Micheala Pratt, Asher Millstone, Connor Walsh, Laurel Castillo, et surprise…. Wesley Gibbins. Ainsi, Annalise Keating donne les éléments clés pour éviter une condamnation pour meurtre à son client, principe qui guidera toutes les affaires qu’ils auront à traiter.

Meurtre en folie : la descente aux enfers
[SPOILER] How to get away with a murder : Mais qui a tué Wes Gibbins ?
La saison 2 démarre sur les chapeaux de roue avec la disparition de Rebbeca Sutter, qui a en réalité été assassinée. Cela engendre un choc émotionnel à Wes Gibbins qui s'éloigne de plus en plus du groupe. Il remet en question toutes les décisions d’Annalise (comme tous les étudiants d'ailleurs) : il ne lui fait plus confiance. De son côté, notre héroïne semble relativement en proie à de cruels dilemmes, pose des actes décisifs dans le seul but sauver les étudiants d'une condamnation pour meurtre. Mais ces derniers se sentent prisonniers d'Annalise ainsi que des actes qu'ils ont perpétrés, ne trouvant aucune issue.

Une occasion de "libérer" se présente alors pour l'un des étudiants. En effet Annalise doit sa légendaire renommée à sa capacité plus stratégique a dissimuler les preuves, trouver un coupable et à semer le doute. Sa stratégie se révélera relativement fatale, car elle se retrouvera hospitalisée dans un état grave. En effet, c'est au cours de cette affaire dit Hapstall, qu'un des étudiants commettra un acte délictueux : le meurtre d'Emily Sinclair. Cette assistante du procureur complote avec le seul, qui pour l’instant est à l’abri des dissimulations, des meurtres : Asher Millstone. Sa ténacité aura raison d’elle, lorsque pris d’une rage indicible, Asher l'a tuera. Ce dernier, cherche secours auprès de Bonnie et entrera ainsi dans le cercle secret des étudiants assassins.

Cependant, il n'y a pas que ces derniers qui peinent à trouver un semblant de vie normale. Notre personnage principal sombre de plus en plus dans une détresse émotionnel et physique. Avec ses affaires au cabinet, un effort constant pour protéger ses élèves, Annalise Keating porte de lourdes responsabilités sur ses épaules.

Perte douloureuse de son protégé : Wes Gibbins
[SPOILER] How to get away with a murder : Mais qui a tué Wes Gibbins ?
La question récurrente : la saison 3 « Qui est mort ? Elle démarre sur les chapeaux de roue avec la maison d’Annilse entièrement brûlée et deux corps retrouvés dans les flammes dont un sans vie. Qui est mort ? « Who’s dead » la récurrente question qu’on se pose ainsi que les étudiants pendant les 10 premiers épisodes, comme si leur funeste destin est relié à la mort. Nous devons avouer que les auteurs de la série ont extrêmement bien orchestré l’intrigue. Plusieurs thèses sont proposées par les fans : les étudiants, mais pas les personnages principaux ( un peu comme dans les premières saisons), un criminel… Puis nous apprenons que c’est un homme : on espère que ce n’est pas Asher, Connor ou Franck après tout, c’est un sociopathe meurtrier. Mais les larmes, la profonde douleur émotionnelle retranscrit par le jeu de Viola Davis, nous dit que c’est quelqu’un de très important. Effectivement, le cadavre brûlé est celui de son élève favori : Wes Gibbins.

La dernière intrigue de la saison : « Mais qui as-tué Wes ? ». Stupeur et consternation dans la « fanosphère ». De loin, le personnage le plus attachant par son enfance misérable et son caractère vertueux naïf, le meurtre de Wes Gibbins créera un choc pour l’ensemble des étudiants de l’université et les plus proches étudiants d’Annalise Keating. 

Toutefois, la situation se corse : des meurtres irrésolus gravitent autour d’Analyse Keating. Ses redoutables capacités ont libéré ses clients même ceux qui sont coupables agacent le bureau du procureur ainsi la police. L’humiliation continue qu’infligent le brillant avocat fait l’objet d’une vendetta violente. Celle qui justement n’a jamais commis de meurtre, mais qui au contraire à participer à les dissimuler ou obtenue de non-condamnation se retrouve seule, abandonné de tous. Seule effectivement, car les intentions de Bonnie Winterbottom, sa collègue et subordonnée ne sont pas relativement claires. Se serait-elle alliée secrètement avec Franck Delfino, alias le sociopathe, pour qui elle éprouve des sentiments pour faire accuser Annalise ?

Certes, Analyse est coupable de complicité de meurtre cela ne fait aucun doute. Être une redoutable praticienne du droit doublée d’un cœur charitable, semble la mener tout droits à sa perdition la plus totale : tel son funeste destin. Cela nous fait relativement penser au sort qu’elle aurait pu avoir si elle n’était pas si tenace, pas si noire, pas distante. Sa couleur de peau semble l’avoir rattrapé malgré tous ceux qu’elle a pu faire malgré tous les efforts s’affranchir de ses origines modestes : des études brillantes, malgré un passé douloureux, le prestige qu’elle a pu faire acquérir à l’Université de Middleton, la perte d’êtres chers (Sam Keating et Wes Gibbins)…

Mais revenant au sujet principal qui a tué Wes Gibbins ? L’autopsie a prouvé qu’il a été tué avant l’incendie, donc qui a-t-il rencontré entre son départ du commissariat et la maison d‘Annalise ? Qui a avait un mobile ? Franck et Bonnie (ou Bonnie and Clyde pour les intimes), les Mahoney, la sœur de Sam Keating, le frère de Rebecca Sutter, un tueur à gages. Par ailleurs, une autre question nous brûle les lèvres : pourra-t-elle éviter une condamnation pour meurtre ? Recevrons-nous une dernière leçon du professeur Keating ?

Nous le découvrirons bien assez tôt ! Une saison 3 à ne surtout pas manquer !


Commentaires (0)


Inscription à la newsletter

Facebook Instagram Newsletter Twitter Video Rss